Comment choisir un îlot pour une cuisine équipée ?

Longtemps réservé aux grandes cuisines, l’îlot est devenu la pièce maîtresse des intérieurs modernes et conviviaux. Se déclinant dans des formes et des tailles variées, il s’intègre aussi bien dans une cuisine ouverte que fermée.

Bien choisir son îlot

Avant de penser à l’aménagement de la cuisine, il est important de connaître les points importants à prendre en compte pour choisir correctement son îlot.

La configuration des lieux

Dans le commerce, vous avez le choix entre différents types d’îlots : îlot central, îlot en forme de bar et îlot en L. Afin de faire le tri, il est important de considérer l’espace disponible.

•             Un îlot central est parfait si vous disposez d’une grande cuisine et n’avez pas peur des travaux. Si vous prévoyez d’abattre la cloison ou le mur séparant la cuisine et la salle à manger, cette structure peut faire office de séparation.

•             Pour optimiser l’espace, un îlot en L de la même hauteur que le plan de travail est mieux indiqué. Il peut s’adosser contre un mur.

Pour un choix avisé, il est primordial d’en savoir plus sur l’îlot de cuisine. Pour ce faire, posez-vous les bonnes questions : à quel type de cuisine l’associer, la distance à prévoir entre l’îlot central et le plan de travail, les dimensions…

Vos besoins

Avant de vous lancer dans l’aménagement de la cuisine, vous devez déterminer la fonction de l’îlot. Cette structure peut, par exemple, servir de plan de travail supplémentaire. Dans ce cas, optez pour un îlot central. Pensez à le choisir avec un revêtement résistant pour découper sereinement vos légumes et autres, sans laisser de traces. N’oubliez pas les rangements tels que les placards et les tiroirs pour avoir à portée de main vos ustensiles de cuisine.

L’aménagement de la cuisine

Le but est de rendre la cuisine fonctionnelle et pratique en limitant les déplacements inutiles durant de la préparation des repas, le lavage de la vaisselle…

Les règles d’or à respecter pour l’aménagement de la cuisine :

•             Prenez en compte le triangle d’activité : les zones pour la préparation des repas, le froid et la cuisson. Assurez-vous que les appareils dédiés à ces fonctions ne soient pas trop éloignés.

•             La poubelle, le lave-vaisselle et les placards doivent se trouver dans la même zone pour faciliter le nettoyage et le rangement.

•             Pour les appareils électroménagers, le choix dépend de votre budget, mais également de la place disponible.

•             Ne négligez pas la décoration, dont les couleurs des murs, le revêtement du sol, le design des meubles et les lumières.

À noter que des normes strictes sont à respecter concernant l’installation du réseau électrique et du gaz, ainsi que pour la ventilation. Il est fortement recommandé de vous renseigner sur la partie sécurité avant d’entamer les travaux.

Rédigé par
Plus d'articles de Randy Poitelon

Le Thermomix, l’allié des cuisiniers en herbe

Cuisinier amateur ou véritable cordon-bleu, découvrez dans notre article des idées de...
Lire la suite